Quel matériel utilises-tu?

J’utilise essentiellement du matériel argentique : un Rolleiflex, un Mamiya 645, un Leica, et aussi un Canon. Les pellicules que j’utilise majoritairement sont la Ilford HP5plus pour le noir et blanc, et la Kodak Portra 400 pour la couleur ; ses couleurs très douces me correspondent bien. J’utilise aussi du matériel Canon en numérique lorsque le besoin s’en fait sentir.

Pourquoi la photo argentique?

Depuis tout petit, à peine installé dans le canapé chez ma grand-mère, celle-ci me demandait : « quelle année veux-tu? » et cherchant un peu, elle me tendait les albums désirés (plusieurs gros albums en papier noir épais par année). Elle conservait précieusement les albums familiaux, passés de mains en mains depuis 1870. Bam, c’est comme ca que nous l’appelons, avait toujours son appareil avec elle, mes parents aussi. Quand j’ai commencé à m’y intéressé, mon frère ainé, Nicolas, m’a tout de suite offert un petit Cosina CT1G et m’a montré la magie de la chambre noire. Pendant plusieurs années, j’ai pratiqué l’argentique mais lorsque ma pratique s’est professionnalisée, je suis passé au numérique avec un chouette Canon 5d markII. Il m’a rendu de fiers services mais après plus de 290 000 photos prises, celui-ci m’a quitté pour d’autres horizons. Cela m’a posé question sur ma pratique, mon matériel. J’aime l’autonomie, ne pas passer des heures devant mon ordinateur, me sentir inspiré par mes outils et me dire que mon je pourrais transmettre ceux-ci à mes enfants. C’est là que la marque historique de la photographie de reportage m’a interpelé ; Leica es-tu pour moi? La photographie argentique me demande un investissement personnel et émotionnel plus important ; chaque photo compte, le focus est manuel, je n’ai aucune aide électronique. Cela m’aide à me concentrer sur l’essentiel : le moment, le cadrage, la lumière.

Comment rends-tu tes photos puisque tu utilises des pellicules?

Je confie mes pellicules à un laboratoire professionnel (Atelier Publimod) pour qu’ils développent les pellicules couleurs et qu’ils les scannent. Vous aurez donc toutes vos photos en version numérique. Dans toutes mes prestations, je vous donne en plus au moins 2 tirages argentiques en N&B que je réalise moi-même dans ma chambre noire. N’hésitez pas à me demander si vous en souhaitez plus bien sur.

Quels sont tes tarifs?

Je commence à 2200 euros mais n’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus. Mon but est de pouvoir travailler avec les personnes qui aiment mon univers, je peux donc vous aider à trouver une solution pour que cela arrive. Je me limite à 2 mariages par mois et à 8 par an pour pouvoir travailler au mieux sur chacune de vos photos.

Quel est ta manière de faire si nous souhaitons te confier nos photos de mariage?

Ma philosophie dans la vie comme en photo est de prendre le temps. Une fois que vous m’aurez envoyé une demande et que vous aurez vu un peu plus mon travail, je vous proposerai de nous rencontrer afin de pouvoir mieux nous connaitre. C’est très important pour moi que nous nous sentions tous en confiance le jour J. Il est donc nécessaire que vous sachiez comment je travaille, mais aussi que j’apprenne à vous connaitre.

Si nous validons tout cela, je reste bien entendu disponible jusqu’au mariage pour toutes questions sur le planning, les lumières et toutes les choses sur lesquelles je pourrais vous aider.

Que penses-tu du « first look »?

En hiver, il me semble chouette de profiter de la lumière naturelle pour vos retrouvailles. En été, la question se pose moins pour la lumière naturelle donc c’est vraiment à vous de voir ce qui vous tient à coeur. C’est votre journée, je suis donc là pour vous aider à ce qu’elle soit la plus agréable possible, sans stress.

Que se passe-t-il si nous devons reporter notre mariage à cause du Covid?

Cela dépend de ce que recommande le gouvernement. Si les mariages ne sont tout simplement pas autorisés, nous pouvons bien entendu voir si je suis disponible à la date de report. Mes tarifs évoluent cependant d’une année à l’autre, je vous communiquerai alors mes nouveaux tarifs et vous me direz si cela vous convient toujours. Si vous reportez le mariage car les directives gouvernementales sont d’avoir une jauge mais que vous souhaiteriez avoir le plus de monde possible, cela revient donc à l’annulation de ma prestation. Nous pourrons bien entendu voir si je suis disponible à la prochaine date mais un nouvel acompte vous sera demandé. C’est une situation très particulière que je trouve bien peu agréable mais ces deux dernières années ont été bien compliquées et si je veux pouvoir continuer cette activité sereinement, c’est la seule manière que j’ai trouvé.